Album - bouchetures

<font size="2"><em>&quot;Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire : Ceci est &agrave; moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la soci&eacute;t&eacute; civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de mis&egrave;res et d'horreurs n'e&ucirc;t point &eacute;pargn&eacute;s au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le foss&eacute;, e&ucirc;t cri&eacute; &agrave; ses semblables : &quot;Gardez-vous d'&eacute;couter cet imposteu
<font size="2"><em>&quot;Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire : Ceci est &agrave; moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la soci&eacute;t&eacute; civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de mis&egrave;res et d'horreurs n'e&ucirc;t point &eacute;pargn&eacute;s au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le foss&eacute;, e&ucirc;t cri&eacute; &agrave; ses semblables : &quot;Gardez-vous d'&eacute;couter cet imposteu
<font size="2"><em>&quot;Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire : Ceci est &agrave; moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la soci&eacute;t&eacute; civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de mis&egrave;res et d'horreurs n'e&ucirc;t point &eacute;pargn&eacute;s au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le foss&eacute;, e&ucirc;t cri&eacute; &agrave; ses semblables : &quot;Gardez-vous d'&eacute;couter cet imposteu
<font size="2"><em>&quot;Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire : Ceci est &agrave; moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la soci&eacute;t&eacute; civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de mis&egrave;res et d'horreurs n'e&ucirc;t point &eacute;pargn&eacute;s au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le foss&eacute;, e&ucirc;t cri&eacute; &agrave; ses semblables : &quot;Gardez-vous d'&eacute;couter cet imposteu
<font size="2"><em>&quot;Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire : Ceci est &agrave; moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la soci&eacute;t&eacute; civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de mis&egrave;res et d'horreurs n'e&ucirc;t point &eacute;pargn&eacute;s au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le foss&eacute;, e&ucirc;t cri&eacute; &agrave; ses semblables : &quot;Gardez-vous d'&eacute;couter cet imposteu
<font size="2"><em>&quot;Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire : Ceci est &agrave; moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la soci&eacute;t&eacute; civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de mis&egrave;res et d'horreurs n'e&ucirc;t point &eacute;pargn&eacute;s au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le foss&eacute;, e&ucirc;t cri&eacute; &agrave; ses semblables : &quot;Gardez-vous d'&eacute;couter cet imposteu
<font size="2"><em>&quot;Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire : Ceci est &agrave; moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la soci&eacute;t&eacute; civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de mis&egrave;res et d'horreurs n'e&ucirc;t point &eacute;pargn&eacute;s au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le foss&eacute;, e&ucirc;t cri&eacute; &agrave; ses semblables : &quot;Gardez-vous d'&eacute;couter cet imposteu
<font size="2"><em>&quot;Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire : Ceci est &agrave; moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la soci&eacute;t&eacute; civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de mis&egrave;res et d'horreurs n'e&ucirc;t point &eacute;pargn&eacute;s au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le foss&eacute;, e&ucirc;t cri&eacute; &agrave; ses semblables : &quot;Gardez-vous d'&eacute;couter cet imposteu
<font size="2"><em>&quot;Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire : Ceci est &agrave; moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la soci&eacute;t&eacute; civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de mis&egrave;res et d'horreurs n'e&ucirc;t point &eacute;pargn&eacute;s au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le foss&eacute;, e&ucirc;t cri&eacute; &agrave; ses semblables : &quot;Gardez-vous d'&eacute;couter cet imposteu
<font size="2"><em>&quot;Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire : Ceci est &agrave; moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la soci&eacute;t&eacute; civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de mis&egrave;res et d'horreurs n'e&ucirc;t point &eacute;pargn&eacute;s au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le foss&eacute;, e&ucirc;t cri&eacute; &agrave; ses semblables : &quot;Gardez-vous d'&eacute;couter cet imposteu
<font size="2"><em>&quot;Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire : Ceci est &agrave; moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la soci&eacute;t&eacute; civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de mis&egrave;res et d'horreurs n'e&ucirc;t point &eacute;pargn&eacute;s au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le foss&eacute;, e&ucirc;t cri&eacute; &agrave; ses semblables : &quot;Gardez-vous d'&eacute;couter cet imposteu
<font size="2"><em>&quot;Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire : Ceci est &agrave; moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la soci&eacute;t&eacute; civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de mis&egrave;res et d'horreurs n'e&ucirc;t point &eacute;pargn&eacute;s au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le foss&eacute;, e&ucirc;t cri&eacute; &agrave; ses semblables : &quot;Gardez-vous d'&eacute;couter cet imposteu

<font size="2"><em>&quot;Le premier qui ayant enclos un terrain s'avisa de dire : Ceci est &agrave; moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la soci&eacute;t&eacute; civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de mis&egrave;res et d'horreurs n'e&ucirc;t point &eacute;pargn&eacute;s au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le foss&eacute;, e&ucirc;t cri&eacute; &agrave; ses semblables : &quot;Gardez-vous d'&eacute;couter cet imposteu

Publié dans album

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :